Les flous de l’escalier.

Il y a, dans mon souvenir, un escalier pour monter et un autre pour descendre. Il ne s'agit pas du même escalier. Ils ne se croisent qu'à l'endroit où je vous ai rencontré. Je montais, vous descendiez. Votre escalier m'a paru, un bref instant, plus lumineux que le mien.

Une réflexion sur “Les flous de l’escalier.

  1. j’aime le flou de la photographie,aussi flou qu’est notre existence entremêler entre les sentiments et les états d’âmes…Je crois que c’est ce que t’a photo m’inspire…
    surexposition ou photoshop?
    un cas ou l’autre beau résultat!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s