You didn’t really try to stop the time, did you ?

You didn't really try to stop the time, did you?

Merci à Franck Christoph Yeznikian, dont la musique donne voix aux souvenirs retenus, et à ce qui ne cesse d’en naître.

4 réflexions sur “You didn’t really try to stop the time, did you ?

  1. J’aime beaucoup votre univers. Les mots s’insèrent naturellement dans l’image et vice versa. Ils pourraient exister séparément, mais leur rencontre crée quelque chose d’autre, à tel point qu’on n’imagine plus de séparation possible. Vous noyez le regard pour lui suggérer une nouvelle vision. Derrière le voile de mélancolie, un monde intérieur surgit, s’estompe, se métamorphose, se fige dans un pied de nez qui nous incite à ne pas être dupe de ce que vous donnez à voir, de ce que l’on croit voir, car nous ne sommes finalement qu’au seuil de l’ailleurs, et cela fascine.

    J'aime

  2. Dire merci serait trop peu dire. Il faudrait bien d’autres mots pour vous faire part de ma reconnaissance – et de tous les sens que le mot peut simultanément revêtir. Merci, néanmoins, faute de mieux savoir dire. Je suis très touchée à l’idée que ceci vous parle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s