4 réflexions sur “

  1. au centre de la pièce (il n’y a qu’elle, il n’ y a que nous)
    Elle absorbe l’espace
    et tout lui revient
    les yeux en croix sur l’horizon

    cette image Antoinette!

    Brigitte

    J'aime

  2. Chaque visite me prend au cœur et me touche au plus profond de mes propres tressaillements.
    Chaque image vient à point dans mes étourdissements…
    Je trouve vos mots dans mes rêves, là où les sommeils se parlent.
    Etrange absence jamais totale.
    Merci de trouver les images et les mots de nos silences.

    J'aime

    • « Photography is indeed a form of silence. But still a diary can show its silences, as an incomplete image its incompleteness. »
      (Alix Cléo Roubaud, Journal (1979-1983), Seuil, 2009, p.104)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s